Biotransformation et culture

Le plateau met à disposition un parc de bioréacteurs instrumentés de 50 mL à 300L. Ces réacteurs sont couplés à un système analytique en ligne ou hors ligne adapté, caractérisant les phases liquide, solide et gazeuse. L’environnement des réacteurs est dimensionné pour assurer le suivi dynamique des biotransformations. L’équipement permet l’étude et l’optimisation de la conversion des matières premières carbonées, par des procédés enzymatiques et microbiens (microorganismes isolés ou consortia).

L’équipement* qui compose ce plateau permet de mettre en œuvre des micro-organismes en culture pure ou mixte en différents modes (batch, fed-batch, continu) et des catalyseurs enzymatiques. La caractérisation et le tri des populations microbiennes peut être réalisée par cytométrie de flux.
Le plateau comprend notamment une plateforme robotique de culture équipée de 24 mini-bioréacteurs intégrés (50 mL) pour la caractérisation et l’optimisation des cultures microbiennes (voir vidéo de présentation). L’intégration de cette plateforme robotique avec la plateforme automatisée d’ingénierie génétique des microorganismes (plateau Ingénierie de souche) permet d’offrir une approche globale depuis l’ingénierie de souche jusqu’au procédé de culture.
Par ailleurs, la technologie de la start-up Altar a été intégrée sur le plateau Biotransformation et culture. Sur la base de mécanismes de sélection naturelle, elle permet le développement de nouvelles souches microbiennes non génétiquement modifiées.

Des prestations de service sont proposées sur ce plateau.

Contact : Julien CESCUT (mail : julien.cescut@inrae.fr)

*L’aménagement du plateau a été rendu possible par le soutien financier du Conseil Régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, de Toulouse Métropole, de la Communauté d’Agglomération du SICOVAL, de l’Union Européenne dans le cadre du FEDER (Programme 2007-2013) et de l’ANR.

toulouse-metropole sicoval