Exemples de réussites

enobraqEnobraQ
Développement d’une souche de levure capable d’utiliser le CO2 comme source de carbone pour produire des molécules d’intérêt

  • apport des résultats scientifiques et de la propriété intellectuelle à la base de la création de la société, dans le cadre d’un projet de recherche pré-compétitif de TWB
  • hébergement de l’équipe de R&D d’EnobraQ
  • consultance scientifique

Denis Lucquin – Managing Partner de SOFINNOVA PARTNERS
« TWB est un excellent levier pour développer le marché des biotechnologies industrielles. … EnobraQ est le huitième investissement de Sofinnova Partners dans les biotechnologies industrielles. Il est symbolique de notre politique d’amorçage : un projet amont et risqué, mais qui dispose d’un énorme potentiel »


carbiosCarbios
Mise au point de procédés biologiques de valorisation des matériaux plastiques

  • expertise en développement et optimisation des procédés enzymatiques
  • sous-traitance d’activités de R&D en biotechnologie

Jean-Claude Lumaret – Directeur Général de CARBIOS
« Après plus de trois ans de collaboration avec TWB, les partenariats conclus ont été clairement des vecteurs d’accélération de l’innovation, délivrant des résultats tout à fait remarquables.»


amoebaAmoéba
Développement du premier procédé industriel de production d’amibes (biocides biologiques)

  • savoir-faire en fermentation et en changement d’échelle en matière de procédés
  • réactivité et innovation

Fabrice Plasson – Président et co-fondateur d’AMOEBA
« Un des enjeux majeurs de la société était d’industrialiser son procédé de production. L’expertise de TWB en lien avec les équipes R&D d’AMOEBA ont permis avec succès, de lever le verrou technologique.»


tolerysTolerys
Validation technique d’un procédé industriel en vue de la fabrication de lots cliniques

  • hébergement de l’équipe de R&D de Tolerys
  • accès à l’ensemble des ressources techniques
  • encadrement scientifique

Pierre-Marie Guyonvarc’h – PDG de TOLERYS SA
« La collaboration avec TWB était essentielle à cette phase de développement de la société. Nous avions besoin de pouvoir lever des verrous technologiques avant de mobiliser des fonds et investir dans l’équipement de notre nouvel appareil de production. »